La médiumnité

Toute personne qui ressent à un degré quelconque l’influence des Esprits est médium. Par contre au niveau de la parapsychologie, le mot médium est attribué aux personnes douées d’une puissance médiatrice assez grande pour produire des effets physiques ou transmettre la pensée des esprits par la parole ou l’écriture.

On doit préciser que les gens qui sont médiums ne sont pas des élus de Dieu, mais simplement, des gens qui en sont rendus là grâce à leur évolution depuis leurs vies antérieures jusqu’à aujourd’hui. Il ne faut pas croire que le fait d’être médium est un cadeau du créateur à ceux qui le méritent et que ceux qui ne sont pas médiums ne méritent pas ce don. Nous sommes tous humains sur la terre et chacun a son évolution propre.

Quoique cette faculté ne soit pas un privilège exclusif, il est certain qu’elle n’est pas sans écueils pour ceux qui la possèdent. Elle peut s’altérer, se perdre même, et souvent être une source de graves mécomptes.

Le don de médiumnité tient à des causes qui ne sont pas encore parfaitement connues et auxquelles le physique semble contribuer pour beaucoup.

L’aptitude d’un médium ne s’évalue pas dans sa facilité de communications, mais uniquement dans son aptitude à n’en recevoir que de bonnes. Le médium est un transmetteur de messages.

On pourrait comparer le médium à un fil électrique : le fil électrique (médium) relie le courant électrique invisible (esprit) à un appareil en particulier (humain). Le médium est un transmetteur de messages.

Référence: Cours de médiumnité tome 1 de Johanne Villeneuve