L’aura

Les auras sont des corps énergétiques produits, en ce qui nous concerne, par le corps humain. Il s’agit, en fait, de particules qui nous enveloppent, qui tournent autour de nous. Chaque organe est un centre énergétique qui donne une coloration propre à l’autre.

Les saints et les dieux sont représentés enveloppés d’un rayonnement lumineux. Cette auréole est la marque des élus, mais on a longtemps supposé qu’elle n’était que le fruit de l’imagination des artistes. Nul ne s’était étonné de constater la même interprétation chez les bouddhistes, les musulmans et les chrétiens.

Il fallut attendre l’année 1960 où, grâce aux moyens modernes, un couple de savants soviétiques, Semyon et Valentina Kirlian, prouve qu’un halo entoure chaque être vivant. J’insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une théorie, mais d’une preuve scientifique.

Grâce à un appareil créant des champs énergétiques à haute fréquence, les Kirlian purent voir et photographier l’aura. Ils se rendirent compte, alors, que les sentiments des sujets (pour moi l’âme) influençaient la couleur de l’auréole. Mieux, cette dernière conservait la mémoire des membres coupés… Ils photographièrent ainsi le contour du bras et de la main d’une amputée.

Comment les peintres et les sculpteurs primitifs, ignorants de ce phénomène (que l’on appelle l’effet Kirlian et que nos anciens appelaient déjà l’aura) ont-ils pu réussir à le traduire? La réponse est simple et inattaquable, certains la percevaient… Comme le discernent les personnes douées, d’une forme de vision paranormale. Selon la teinte de l’aura, elles devinent la nature profonde de leur interlocuteur. Plus le rayonnement est large et clair, meilleure est l’âme de l’individu, donc l’individu lui-même. Et Vive versa, pour un rayonnement étroit et sombre.

Source: Cours de médiumnité Johanne Villeneuve