Maison hantée en banlieue de Montréal 

 

 

Notez que tous les noms sont fictifs

 

Maison hantée

Parler d’une maison hantée est un bien grand mot. Johanne et moi avons, depuis les deux dernières décennies, visité et nettoyé beaucoup de maisons dites hantées. Une maison peut être hantée : 

 Par l’esprit d’un ancien habitant de l’endroit.                                                                                                                                     Par une entité négative qui aime vos réactions, lorsqu’elle vous joue des tours.                                                                       Par un terrain sur lequel il y a eu des sacrilèges et sur lequel la maison a été construite.                                                       

 Par un esprit frappeur (poltergiest) qui ne cherche qu’à trouver la lumière avec votre aide.                                                                                                                                                                                                                                                               Par une personne décédée brutalement qui se cherche et qui vous demande de l’aide.  

 

Il y a donc différentes sortes d’hantises. D’une fois à l’autre, la hantise est toujours différente et Johanne nettoie l’endroit de façon toujours inattendu.

 

Catastrophes

Francine me téléphone pour me dire qu’elle et sa famille ne peuvent plus vivre dans leur maison. Depuis environ une semaine, la maison est inhabitée. Francine, son conjoint et ses enfants ont peur de se retrouver dans cette maison diabolique. La dame m’explique que tous les membres de la famille reçoivent des textos sur leur cellulaire respectif. Ce sont des textos agressifs et grossiers que reçoivent Francine et son conjoint Paul. L’entité présente chez eux s’amuse à mettre le désordre dans la maison. Elle étend le linge par terre à la grandeur des pièces, elle déverse le savon à linge et l’adoucisseur liquide sur le plancher de la salle de bain, elle jette tour à tour deux cellulaires du couple dans la cuvette. L’entité décroche un gros cadre du mur pour le mettre sur un lit et la cerise sur le sundae, Francine trouve quatre couteaux à steak piqués dans le matelas de leur chambre à coucher. Il n’en faut pas plus pour que tout le monde quitte la maison.

Réservez votre place

Appels à l’aide

Francine et Paul cherchent sur le net et trouvent des médiums qui sont en mesure de venir nettoyer cette maison déclarée dangereuse. Après deux visites de soi-disant médiums et beaucoup d’argent investi, Francine se décide à me téléphoner. Francine m’explique que les médiums qui se sont présentés chez elle ont suggéré de quitter la maison, car des entités négatives y habitaient. Aucun médium n’était en mesure de nettoyer sa maison.

Francine me raconte tout ce qui s’est déjà passé chez elle et elle m’avoue que plus personne n’habite la maison. Elle et Paul reçoivent cependant beaucoup de textos haineux. Ces textos précisent que l’entité est un homme et que cet homme déteste les femmes. Parmi ceux qui vivaient ensemble dans la maison, outre Francine et Paul, leur fis André et sa compagne de vie Laura tous les deux étant dans la jeune vingtaine.

 

Johanne questionne

Johanne veut éclaircir certaines choses et parle avec Francine. Elle demande s’il y a des problèmes d’alcoolisme dans la maison ou encore des problèmes de drogue. Elle s’informe comme à l’habitude si des adolescents vivent dans la maison. Francine la rassure en confirmant qu’il n’y a aucun problème du genre dans sa famille. Johanne décide donc de prendre le dossier et je fixe une date avec Francine pour que l’on se rendre sur place dans les plus brefs délais.

Un cas très lourd

Johanne et moi devons nous rendre sur place dans quelques jours. Je crois fermement que nous tenons un dossier complexe et dangereux. Johanne pour sa part a déjà son idée, mais se réserve une petite gêne en me disant seulement que l’on ne doit pas se fier aux apparences.

Je ne crois pas que tout cela soit aussi dangereux qu’il ne parait me dit-elle, mais on verra bien vendredi.

 

Robert (suite la semaine prochaine)

 

6 Réponses à “Maison hantée en banlieue de Montréal”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *